Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la naturopathie selon Ruth Zahnd
  • : La naturopathie est ma passion, et je profite des nouvelles technologies pour vous la faire partager. Des articles, des cours de cuisine, des dates et descriptifs de mes conférences sont des exemples du contenu de ce tout nouveau "NaturoBlog" !
  • Contact

Bonjour !


Tout d'abord merci de consacrer un peu de temps à découvrir la naturopathie.

Dans ce blog, dans un premier temps, je mettrai à disposition les articles que j'avais rédigés pour le magazine "Réel".

Vous pourrez alors consulter les conseils que je vous propose chaque mois.

Bonne lecture à tous et à Bientôt !



Ruth Zahnd-Astier
Infirmière - Naturopathe

Recherche

Articles Récents

Liens

9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 19:44
   Apprendre à équilibrer ses repas sans viande mais avec des proteïnes végétales comme le tempeh, le tofu, ...et aussi des liants naturels.
   


Des Spécialités pour remplacer la viande


Seitan, Tofu, Tempeh... on les appelle aussi les 'aliments de demain' et c'est normal: ce sont des surdoués méconnus. Découvrez-les natures ou cuisinés, sous forme d'escalopes panées, de brochettes...
Comment fournir à notre corps les acides aminés essentiels qu'il ne peut trouver que dans l'alimentation?
La réponse la plus courante dans nos pays: en mangeant de la viande, des œufs, du fromage, du poisson. Malheureusement ces aliments ne sont pas sans défaut. La viande, par exemple, charge notre organisme de toxines, les œufs contiennent du cholestérol, etc.
La réponse végétarienne
Associer certains types d'aliments riches en protéines complémentaires, (la combinaison la plus répandue depuis des siècles, étant obtenue en associant légumineuses et céréales complètes) et consommer de façon très modérée des produits dérivés des œufs et du lait.
Lima propose des aliments particulièrement riches en protéines végétales de grande qualité. Il s'agit du Seitan, du Tofu et du Tempeh. Véritables concentrés de protéines, ces trois produits constituent d'excellentes alternatives à la viande et aux autres protéines animales. Leur utilisation est très aisée: le Seitan haché par ex., peut tout simplement remplacer la viande hachée dans toutes les recettes.
le Bio tofu, ou 'fromage de soja'
Plus de 25% de la population mondiale consomme régulièrement du Tofu. En Extrême-Orient, le Tofu est utilisé depuis des siècles en raison de sa richesse en protéines (15 %), en minéraux (magnésium, calcium) et vitamines (B1, B2, PP).
De quoi s'agit-il? Le Tofu se présente sous la forme d'un bloc compact de cou­leur blanche, au goût neutre. Il est obtenu à partir de fèves de soja biologiques qui sont cuites et transformées en "lait" de soja. Le liquide obtenu est caillé à l'aide d'une présure marine: le nigari, auquel on ajoute du sulfate de calcium (un minéral naturel) pour obtenir une texture plus tendre. Le produit une fois coagulé est égoutté et pressé dans des moules

Le Tofu, du potage au dessert: quelques suggestions:
Haché et mélangé au potage, pour plus de douceur et d'onctuosité. Découpé en petits cubes marines dans du Tamari, il est délicieux dans les salades. Mixé, il constitue la base d'une excellente 'mayonnaise' sans oeuf (Tofunaise). En plat principal, il s'intègre à une foule de préparations: gratins, galettes, farces de légumes; ou peut tout simplement servir d'accompagnement, cuit à la vapeur, grillé, sauté au wok ou frit. Délicieux aussi pour des desserts légers et frais: mousses de fruits, Tofu-shakes', gâteaux, etc.
Le Tofu Lima existe comme produits frais et en bocal (longue conservation).


le Bio tempeh

Aliment traditionnel indonésien, le Tempeh contient jusqu'à 19 % de protéines, (riche en lysine), ainsi que des minéraux (fer et calcium), des vitamines du groupe B et des fibres naturelles de soja.
De quoi s'agit-il? Le Tempeh se présente sous la forme d'un rouleau compact, constitué de fèves de soja agglomérées. Une fois cuites, les fèves de soja sont ensemencées par une culture vivante (rhisopus oligosporus) qui déclenche un processus de fermentation. La pâte est placée dans une enveloppe perméable jusqu'à ce qu'elle obtienne une consistance ferme. La fermentation donne à ce produit une saveur typique et rend les fèves de soja très digestes. La fermentation est à l'origine de la présence de tâches sur le Tempeh, ce phé­nomène est tout à fait normal et inoffensif.
Le Tempeh Lima existe dans notre gamme de produits frais et en bocal (longue conservation).


le Bio seitan

La recette du Seitan nous vient, elle aussi, d'Orient. Mais cela fait longtemps que les végétariens de nos pays ont adopté cet aliment doté de 20 à 25 °/o de protéi­nes, si commode pour remplacer la viande à laquelle il ressemble par son aspect et sa texture. Très digeste, le Seitan est aussi apprécié pour sa pauvreté en grais­ses et son absence de cholestérol.
De quoi s'agit-il? Pour obtenir le Seitan, on réalise une pâte composée d'eau et de farine de froment. Cette pâte est pétrie sous l'eau courante jusqu'à ce qu'il n'en reste que le gluten (le gluten constitue les protéines du froment). Le son et la fécule sont ainsi éliminés par lavage. Ce gluten de froment est alors cuit dans un bouillon végétal composé de soja, d'algues Kombu et d'herbes aromatiques. Comment l'utiliser? Rien de plus facile! Le Seitan peut remplacer la viande dans toutes les préparations. Il peut être intégré, en tranches ou en petits cubes, dans toutes sortes de plats étuvés. Haché, il constitue une bonne base de sauce ou de farce. Et vous pouvez aussi simplement le faire sauter ou frire à la poêle.
Le Seitan Lima existe nature ou grillé dans notre gamme de produits frais et en bocal (longue conservation).
Pour varier les plaisirs
Dans la gamme Lima, on retrouve le Seitan comme base de nombreuses galettes végétales: seitan fromage, seitan pané, seitan champignon, seitan pro­vençal, seitan brochettes. Ces galettes végétales très pratiques, se font sim­plement réchauffer à la poêle ou au four. Accompagnées d'une garniture de légumes elles constituent un repas sain et facile.


    
 

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 07:06

TISANE CONTRE LE GRIGNOTAGE

Aspérule : 20gr
Aubépine : 30gr
Myrtille feuille : 10gr
Mélisse feuille : 10gr

Mélanger les plantes entre elles. Mettre 2 à 3 cuillères à soupe rases du mélange dans un litre d’eau froide, porter à ébullition une minute, infuser  15 minutes et filtrer.
Boire entre les repas pour stopper le grignotage



TISANE  CONTRE  LE  DIABETE

           
Eucalyptus feuille : 50 gr
Genièvre baie : 50 gr
Sauge feuille : 50 gr
Olivier feuille : 50 gr
Ortie blanche : 50 gr
Pensée sauvage plante : 50 gr
Menthe poivrée feuille : 50 gr

Mélanger les plantes entre elles, environ 4 cuillères à soupe par litre d’eau froide.
Porter à ébullition.
Faire bouillir 1 minute.
Eteindre le feu et laisser infuser pendant 10à15 minutes.
Filtrer.

Boire une grande tasse, 3 fois par jour, entre les repas.
Pendant 3 semaines.
Alterner ensuite avec la préparation suivante :

Boisson aux radicelles de poireau :

Efficacité certaine , mais goût pas très agréable.

Prendre une touffe de radicelles de Poireau, fraîches. Laisser infuser 15 minutes dans une grande tasse d’eau bouillante.
Filtrer, et boire tiède.

Pendant 3 semaines, en alternance avec la tisane ci-dessus


Ces cures peuvent avoir une action brutale  et faire baisser votre taux de glucose trop vite.
Bien surveiller votre glycémie
Interrompre la tisane ou la boisson de radicelles  si la glycémie est trop basse , et informer votre médecin.



TISANE  AMINCISSANTE

Ingrédients :


A acheter en pharmacie(demander des plantes bio) ou en herboristerie

Frêne                          feuille
Reine des prés        plante
Chiendent                  racine
Artichaut                     feuille
Sureau                        fleur
Bourrache                  feuille
Cerise                         queue

Faire un mélange avec 25 grammes de chaque plante.
Mettre 4 cuillères à soupe du mélange dans un litre d’eau froide.
Faire bouillir 2 minutes et laisser infuser pendant 10 minutes.
Vous pouvez rajouter 8 à 10  gouttes d’huile essentielle de citron dans ce mélange d’un litre

Boire la totalité dans la journée et si possible une heure avant les repas.

 

 

 

 

 

 Tisane anti-arthrose :choisir les plantes bio et les mélanger de cette façon :

  • Bouleau feuille, 25 g.
  • Cassis feuille, 25 g.
  • Chiendent racine, 25 g.
  • Frêne feuille, 25 g.
  • Mélisse plante, 25 g.
  • Marjolaine feuille, 10 g.
  • Reine des Prés plante, 15 g.



Porter à ébullition 4 cuillères de ce mélange dans un litre d’eau froid

  • Laisser bouillir 1 minute
  • Infuser 10 à 20 minutes et filtrer.
  • Boire cette tisane anti-inflammatoire, détoxinante et sédative, chaude ou froide entre les repas pendant 3 semaines. Arrêter 10 jours et reprendre 10 jours par mois.
Partager cet article
Repost0
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 16:43

verrines-noisettines-1.jpg

 

Ingrédients pour un dessert velouté:

 

Pour 4 personnes

 

1 boîte de lait de coco biologique (400 ml)

5 cuillères à soupe de purée de noisettes

2 cuillères à soupe de sirop de riz

 

Facultatif à ajouter selon vos envies et selon la saison:

 

Noisettes légèrement concassées et mélangées avec un peu de sirop de riz et un peu d'eau

ou 

2 à 3 bananes, selon la grandeur

ou

des fruits rouges

 

Mixez le tout dans un robot ou blender

 

Versez dans des ramequins ou des verrines et réservez au réfrigérateur et garnir la verrine avant de servir.

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 21:48

Voici quelques conseils pour éviter de manger trop de sucres raffinés, puisque nous savons que les sucres, tout comme les produits laitiers de vache encrassent notre corps et peuvent baisser notre imunité. A l'entrée de l'hiver il est important  de prendre de bonnes habitudes alimentaires pour garder toute sa vitalité. Les édulcorants ou sucres naturels vont nous permettre de manger les friandises de façon saine et sans culpabilité.

  • Quels sont les édulcorants naturels ?

En octobre les journées se rafraîchissent , les maladies hivernales nous guettent ,mangeons  de bons sucres pour ne pas affaiblir notre organisme.
Le sucre règne partout ! Nous l’adorons autant que nous le détestons. Nous voulons nous en débarrasser et nous lui restons attaché !
Comment sortir de ce cycle infernal , passer de l’hypoglycémie, vite on mange des sucres simples ce qui entraîne une hyperglycémie et comme les sucres simples passent très vite dans le sang cela provoque une hypoglycémie….
Voici quelques édulcorants naturels pour sortir de cette dépendance qui ronge notre existence.
Manger trop de sucres entraîne des carences avec des risques de déminéralisation et fragilisation de l’organisme , affaiblissement des défenses immunitaires. D’où fatigue,dépression, maux de tête, insomnie,problèmes de peau, irritations gastro-intestinales…et surtout ce qui est alarmant c’est qu’ils favorisent les maladies comme le diabète, l’obésité…
C’est pourquoi dans un premier temps il est bon de changer d’habitudes alimentaires en introduisant davantage de céréales demi complètes ou complètes,( composées de sucres lents) des légumes et bien sûr des fruits pour compenser ce besoin de sucré.
Dans un second temps, il est bon d’introduire des édulcorants naturels comme la mélasse (sirop épais)et le sucreLe miel est un  produit naturel très concentré en sucres simples, il est à consommer avec modération, essentiellement pour sucrer les tisanes ou les boissons loin des repas.
Les malts de céréales, malt d’orge, de riz, de blé ou de maïs sont des sucres complexes qui seront digérés plus lentement sans perturber la glycémie ni créer d’hyperacidité ou de déminéralisation.
Les fruits secs, raisins, abricots, pruneaux , pommes sont d’excellents édulcorants pour les desserts et pour les envies de douceurs, mais ils doivent avoir subi aucun traitement chimique.
La châtaigne, quel régal, c’est en excellent substitut de gâteau.
Remplacez le sucre de vos recettes par un édulcorant de votre choix, il n’en sera que meilleur.
Pour les petits creux, le goûter et le petit déjeuner préparez-vous une tranche de pain légèrement grillé et tartinez-la de malt de votre choix, c’est un délice ou ajoutez un peu de malt dans de la purée d’amandes ou de noisettes et un peu de jus de pommes pour rendre cette crème plus onctueuse. Cette gourmandise est appréciée par petits et grands.
Manger bien et manger sain nous permet d’être bien dans notre  corps et dans notre tête !


Pour passer un bon hiver, voici les remèdes que je vous conseille d’avoir dans votre pharmacie :

1)    Infludo, gouttes de chez Weleda. En prendre entre 5 à 15 gouttes plusieurs fois par jour dès les premiers signes de grippe
2)    Oscillococcinum, 1 dose par semaine en prévention (à mon avis c’est soit celui-ci soit l’Inflenzinum) cependant dès les premières manifestations de grippe, prendre une ½  dose matin et soir, pendant 2 à 3 jours
3)    Eupatorium 5CH, (pour les courbatures de la grippe) 3 granules toutes les heures et espacer progressivement. Ces 3 remèdes peuvent se cumuler pour enrayer un début de grippe
4)    Vitamine C (sirop d’Argousier est très bien). Apprécié par petits et grands
5)    Oligosol de Bismuth, le spécifique de la gorge, en prendre jusqu’à 6 ampoules par jour, si pas d’amélioration après 2jours consulter votre médecin
6)    Apis mel. 9 CH , si la gorge picote en prendre 3 granules toutes les heures
7)    Esculape en onction, sur la gorge, la poitrine, la nuque et les avant bras (pour les enfants, diluer avec un peu d’huile d’amande douce.



Vous pouvez prendre d’office et en commençant vers la fin octobre et jusqu’en mars ou avril les remèdes suivants :

1)    Sérum de Yersin, en 9 ou 15 CH, 10 granules 1 samedi soir par semaine, en alternance avec :
2)    Influenzinum, en 9 ou 15 CH, 10 granules le samedi suivant. Toutefois si la personne est très fragile, il vaut mieux, prendre toutes les semaines les 2 remèdes, l’un le mercredi soir et l’autre le samedi soir.
3)    Vous pouvez associer l’Oligostim de Cuivre-Or-Argent, 1 cp le matin au réveil, pendant 1 à 2 mois, puis 10 jours par mois pendant la période hivernale.


Vous pouvez aussi prendre d'autres informations sur les préventions de l'hiver, présentés sur ce Blog du 28 décembre 2006 et de septembre et octobre 2007
.




                                                 

Ruth Zahnd-Astier  Naturopathe


 







                                                 


 

Partager cet article
Repost0
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 16:34

L'’eau.

L’'eau est un bien précieux, une ressource vitale indispensable aux hommes, aux animaux, aux plantes, notre organisme est constitué de deux tiers d’'eau.

Elle tombe en pluie, en neige devient ruisseaux, rivières puis océans.

Si c'’est devenu un produit  de consommation banale, elle était vénérée par les anciens.
Dans la tradition judéo chrétienne l’'eau servait de purification, elle participait à une sorte de message de la vie par l’'eau du baptême.

L'eau potable
La réglementation officielle la décrit comme biologiquement saine, protégée contre les risques de pollution, apte à la consommation humaine. Les contaminants ne sont pas vraiment pris en compte d’une façon systématique dans les critères de potabilité.
Pourtant de nombreux polluants ont été dénombrés dans les eaux traitées.
Les produits chlorés ajoutés pour la stérilisation de l’'eau du réseau, les nitrates peuvent devenir cancérigènes pour la santé.
L'’eau du robinet va accélérer les phénomènes liés au vieillissement et à la dégénérescence des cellules (sclérose en plaques, polyarthrite, maladie d’'Alzheimer...) Pour toutes ces raisons il vaut mieux éviter l’'eau du robinet. L'’eau de pluie est trop acide et les eaux de puits sont presque toutes polluées par l’'agriculture chimique intensive.
L'’eau en bouteilles : c’est une eau morte tout comme celle du robinet sauf qu’elle est exempte de polluants, cependant si une bouteille n’'est pas bue dans la journée et qu'’elle reste exposée au soleil, il y a un risque de contamination. Les eaux les plus légères, sont les eaux de source de montagne,la Mont-Roucous, la Rosée de la Reine.
Les autres dispositifs de purification
 :Les pichets filtrants :il s’agit d’une carafe munie d’un filtre à eau, composé de charbon actif ( Brita)
 Le filtre à eau débarrasse le calcaire (tartre) et les métaux lourds.
Boire cette eau pour toutes les préparations telles la tisane, le thé, le café et il a sa place dans la cuisine quotidienne pour cuire plus rapidement tous les aliments.
La technique d'’osmose inversée : c’'est un procédé de micro-filtration par des membranes et utilisé pour retenir les éléments indésirables de l’eau à 90% environ, et presque la totalité des nitrates. Les appareils peuvent se placer sur ou sous l’'évier et les prix peuvent  varier entre 200 et 2000 (ou plus) euros.Certains appareils sont munis d’'une cartouche de dynamisation qui redonne à l’eau sa vibration.

La vibration de l'eau
L'’eau n'’est donc pas morte et le  Docteur Masaru Emoto a prouvé que l’e'au pouvait capter des messages. Il a placé un flacon d’'eau distillée entre 2 haut-parleurs  puis il a gelé l'’eau et photographié ses cristaux. Ils sont très différents selon la musique à laquelle elle a été soumise. Comme la musique, un mot négatif entraîne une cristallisation dysharmonieuse alors que le mot Amour, ou de la musique de Mozart, forme des cristaux de  toute beauté.


Nous ne pouvons plus désormais,lancer une parole en l'’air, sans savoir que celle-ci ne restera pas sans conséquence, sur l'’autre et sur nous.

Ruth Zahnd Astier Infirmière Praticien de santé Naturopathe


Partager cet article
Repost0
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 22:22

La prévention des pathologies lourdes et des pathologies modernes


Le cancer, les maladies dites dégénératives telles la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, la maladie d’Altzheimer…,les pathologies modernes rhumatismes, arthérosclérose, cataracte…peuvent-elles être évitées ou est-ce une fatalité comme on l’entend bien souvent ?

Si la prévention passive élimine les facteurs de risques et procède au dépistage, la prévention active demande une prise en charge individuelle de notre corps dans sa globalité et dans le quotidien.
Une surproduction des radicaux libres par la pollution endogène et exogène :

L’oxygène indispensable à la vie peut devenir un toxique très dangereux quand il devient trop abondant dans l’organisme qui va mettre en œuvre des mécanismes antioxydants pour normaliser le terrain. La production importante de radicaux libres va entraîner une asphyxie cellulaire de laquelle découle une production d’acides comme l’acide lactique. La surproduction de radicaux libres est favorisée par :

- une alimentation carencée en vitamines, minéraux, trop riche en graisses saturées et en sucres raffinés, par les pasteurisations et les stérilisations des aliments qui ont un effet oxydant, les préparations industrielles mais aussi  le stress, l’âge, l’alcool…

- toutes les pollutions électromagnétiques : téléphone portable, ordinateur, pollution de l’air par les gaz de voitures,les usines et aussi les traitements chimiques des cultures, les pesticides…mais aussi par le tabac. Savez-vous qu’un habitant du 20ième étage sera un oxydé en permanence, qu’il aura deux fois plus de risques de cancer qu’un habitant du rez de chaussée puisque la charge de l’air en électricité positive augmente à partir du sol.

Le Professeur Dominique Belpomme,
cancérologue à l’hôpital Georges Pompidou à Paris, dans son livre « Ces maladies créées par l’homme », lance un appel contre les normes actuelles de la toxicité des produits définis par rapport à un adulte soient diminuées et prises en compte par rapport à l’enfant pour que la dose toléré soit la plus faible possible. Aujourd’hui, il est quasi certain que trois-quarts des cancers seraient d’origine environnementale.
Comment se protéger de cette pollution ?
Par l’alimentation qui a un rôle majeur.
Manger des fibres avec les fruits, les légumes et les céréales, les choisir, de préférence, issus de l’agriculture biologique pour leur qualité nutritionnelle supérieure à ceux issus de l’agriculture conventionnelle (oligo-éléments, minéraux, vitamines). Mais ce sont surtout des aliments qui ne contiennent pas, ou très peu, de résidus.   
Les fibres améliorent le transit intestinal, évitent la stagnation de substances délétères et fermentescibles lésant à terme les parois intestinales. Elles favorisent l’élimination de molécules indésirables.
Elles se retrouvent dans les végétaux  croquants et fibreux: pommes, poires, ananas, raisins, poireaux, salade, carottes, brocolis....
Ces aliments ont un potentiel antioxydant variable selon la qualité de la culture (les choisir de préférence biologiques).
La tomate riche en lycopène, est intéressante en prévention des cancers et plus particulièrement, celui du sein et de la prostate. Leur côté acide n'est pas toujours conseillé, il suffit d'ajouter au même repas un aliment basique comme la pomme de terre.
Les acides gras:
Ils ont été longtemps décriés parce qu'ils étaient synonymes d'obésité et de surpoids.
Pourtant les fameux Oméga 3 que l'on retrouve dans  les graines de lin, l'huile de lin et de colza...dans les poissons gras, sardines, maquereaux… ont un rôle indispensable de réduire le processus inflammatoire chronique générateur de radicaux libres. La consommation devrait être de1/3  d'aliments riches en acides gras saturés, et 2/3  en acides gras insaturés mais ces proportions aujourd’hui sont inversées.

Le Docteur Seignalet, dans son livre, "L'alimentation ou la troisième Médecine" compare l'être humain à une voiture: "Dans une voiture construite pour utiliser du super, nul  n'aurait l'idée de faire le plein avec du gazole. La bonne santé de notre organisme étant plus importante que celle de notre automobile. Il me paraît primordial de déterminer les aliments qui nous conviennent  et ceux que nous devons éviter."  La base du régime ancestral qu'il préconise est de supprimer toutes les céréales à base de gluten comme le blé, l'avoine, l'orge et le seigle, tous les produits laitiers, de manger  le plus cru mais surtout de ne pas cuire les aliments à plus de 100°.De supplémenter en vitamines et minéraux et le plus essentiel c'est de régénérer la flore intestinale, puisque notre immunité en dépend, par des pré et probiotiques.

Alors que le Docteur Kuhl, dans son livre: "Echec au cancer"
ne retire pas le blé mais le préconise en  alimentation lacto-fermentée. Pour quelles raisons les aliments lacto-fermentés sont indispensables à notre santé ?
"La consommation de produits lacto-fermentés ont seuls un effet spécifique, curatif et préventif sur les maladies chroniques et jamais par une alimentation complète quelconque".Le Docteur Kuhl a constaté que dans toutes ces pathologies on retrouvait une quantité pathologique d'acide lactique qui pouvait être diminué par un apport isopathique de ferments lactiques pour réactiver les fonctions cellulaires et diminuer l’acide lactique pathologique.
La consommation d’hydrates de carbone raffinés, de produits sucrés sont destructeurs d’éléments vitaux.
Il est conseillé de manger une alimentation végétale avec toutes les céréales complètes et biologiques, des pommes de terre avec leur enveloppe, les fruits et légumes et une consommation quotidienne d’aliments lacto-fermentés.
Le « Brottrunk », les jus de légumes, les légumes et choucroute lacto-fermentés se trouvent en boutique diététique.
 Les graines germées, les algues sont les aliments incontournables pour la santé.

Ajouter à l’hygiène de vie, l’exercice physique régulier, la relaxation, apprendre à se libérer des regrets pour ne pas courir après le temps perdu mais construire l’avenir et non pas réparer le passé.



Ruth Zahnd Astier  Infirmière  Praticien de santé Naturopathe
 
 




Partager cet article
Repost0
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 21:30


Voici l'une des recettes élaborée pendant le cours de cuisine dont le thème était: cuisiner et mincir avec les algues.
Vous pouvez présenter d'autres variantes de suschi, je vous propose le livre "Sushi faciles" chez Marabout de        M. Gomes, N. Cotterell, D. Pieters.


Recette de SUSHI


En apéritif, une feuille de Nori par personne.
Compter 2 feuilles de Nori pour un repas.

Ingrédients pour 1 feuille de Nori :
environ 40 grammes de riz demi-complet .
1 cuillère à soupe de vinaigre Umebosi ou vinaigre de riz.
1 cuillère à café de sucre roux.
1 pincée de gingembre.
1 feuille d’algue Nori .
Quelques feuilles de salade.
¼ d’avocat.
Environ 50 grammes de poisson : saumon ou anchois ou crevettes…
Sauce Tamari.

Cuire le riz.
Dissoudre le sucre dans le vinaigre et ajouter le gingembre.
Refroidir le riz cuit.
Ajouter le mélange vinaigre sucre dans le riz et remuer.
Découper l’avocat en lamelles.
Découper le poisson.

Assemblage :
Déposer une feuille de Nori côté lisse sur le plan de travail.
Etaler le riz sur toute la surface avec le dos d’une cuillère ou un couteau à bout rond, en laissant une marge de 2 centimètres sur un côté.
Mettre la salade, l’avocat, le poisson.
Rouler sans déchirer en serrant le plus possible.
Mettre au réfrigérateur environ  heure avant de  découper en rondelles de 2 centimètres.
Déguster avec la sauce Tamari.



Partager cet article
Repost0
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 22:18
        Les babyphones sont-ils dangereux?

Voici le résumé d'un article paru dans la revue "Alternative Santé" de février 2008, Numéro 352

     Cela me paraît important de communiquer ces informations tirées d'une étude suisse récente, avec  des conclusions rassurantes.
      Les babyphones sont des "écoute-bébés" qui ressemblent un peu à des talkies-walkies qui permettent  d'entendre l'enfant.
     Ils fonctionnent avec des ondes électromagnétiques, comme les téléphones portables, avec émissions d'un rayonnement en  permanence ou lorsque le bébé émet un son.

      Le babyphone est situé tout près de leur tête et les chercheurs suisses ont montré que l'intensité du champ électrique à 20 cm  atteint 0,43 à 8,5 Volts par mètre selon les modèles.
Alors que la Charte de  Paris a fixé la valeur de champ électrique émis par les antennes-relais  à 2 V/m.
Bien que ce rapport ne  mette pas en évidence de gros danger, la conclusion  de l'Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP), reste prudente et propose que l'enfant soit le moins exposé possible à ces rayonnements.
En effet, plusieurs études scientifiques ont démontré la sensibilité particulière des enfants exposés aux  champs électromagnétiques (leur cerveau est deux fois plus "perméable" que celui d'un adulte).


          Voici quelques bons réflexes:

  • Placez l'interphone bébé à une distance supérieure de 1 mètre du lit
  • Préférez les modèles à pile (pour éviter le champ électromagnétique).
  • Raccordez l'interphone bébé, le cas échéant à une prise de terre.
  • Si il y a un bloc secteur il est nécessaire de la placer au moins à 50 cm du lit, même désactivé il émet le rayonnement.
  • Choisissez un appareil analogique plutôt que numérique.
  • Evitez les modèles wi-fi
  • Evitez les appareils à surveillance visuelle
  • L'appareil doit être munis du mode Vox qui se déclenchent à la voix et évite l'émission du  rayonnement permanent      



site internet: www.criirem.org.




Partager cet article
Repost0
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 18:04

luzerne_nu-1-copie-1.jpgLES GRAINES GERMEES

Avec l'arrivée du printemps, il est de bon aloi de parler germination.
En effet, voir éclore dans nos cuisines ces jeunes pousses nous relie à cette belle saison si forte en élan vital.
Les graines sont donc des concentrés  d'énergie vitale.


Grâce à l'eau, la chaleur, et l'obscurité au  début, puis à la lumière, les graines  en germination subissent une succession de transformations dans leur structure moléculaire :

- Les enzymes contenues dans la graine se développent; - le taux d'acides aminés essentiels (fraction protéique)
augmente
- Les amidons (sucres complexes et lents) sont transformés en maltose (sucres plus  simples  et plus rapidement
disponibles)
- Le taux de cholîne, substance lipotrope régulatrice dans l'assimilation des graisses, s'élève
- Les vitarnines se multiplient de 3 à 12 fois (A, B, C +++);
- Les minéraux se lient aux complexes organiques cités précédemment et deviennent lieux assimilables.
- Grâce à la lumière les germes font le plein de chlorophylle  riche en magnésium et désinfectante.
- Enfin, les mesures radiesthésiques et bioénergétiques démontrent les qualités vibratoires élevées des germes.

Elles sont donc très digestes et de plus délicieuses. Ce sont des compléments alimentaires naturels de choix.

Il faut distinguer :
undefined
- Les germes de plantes : luzerne, fénugrec, radis, moutarde, lotier; roquette, cresson, trèfle,
- Les  germes de  céréales : blé, épeautre, kamut, sarrasin, orge, seigle, avoine,
- Les germes de légumineuses : lentilles, soja vert, pois, haricots, arachides (Prévoir une nuit de trempage et seulement deux jours de germination).
- Les légumineuses sont ainsi bien plus digestes ; il est cependant recommandé de les faire cuire (ex : 3 mn à la vapeur pour les lentilles germées). Vous pouvez aussi les faire germer 4 à 5 jours, mais ne consommer que les pousses crues et laisser la graine.
- Les germes d'oléagineux  : graines de tournesol, de courges, de noisettes, de sésam,.. Il n'est pas nécessaire de les faire germer. En effet, tous les oléagineux trempés quelques heures voient leurs enzymes réactivés d'où une meilleure digestion et un apport nutritionnel supérieur.


Comment faire germer ?


Pour tous les germes de plantes, il est vivement conseillé d'utiliser le système “D ” des bocaux en verre (utilisez les grands pots à confiture). Pour les autres graines les germoires à étages sont utiles, mais les bocaux sont encore bien pratiques...

Principes de germination avec les bocaux en verre :
1-    Selon la taille du bocal mettre I à 3 c à s de graines dans un bocal
2-    Recouvrir d'eau non chlorée et laisser tremper une nuit. Fixer la gaze avec l'élastique.
3-    Le matin vider l'eau des bocaux (Si possible dans ta terre de vos plantes) et rincer 2 fois.
4-    Placer le bocal l'ouverture vers te bas, soit sur un égouttoir ou une assiette creuse.
5-    Rincer le matin et le soir. Recouvrir  si possible les pots d'un linge afin de les protéger de la lumière.
6-    Dès que le germe apparaît (en  généra] au bout de 2 jours) continuer à rincer 2 fois par jour mais exposer les bocaux à la lumière.
7-    Au bout de 3 à 5 jours  selon les graines, elles sont prêtes à être lavées une dernière fois. Pour cela, vider les germes dans une passoire, rincer sous l'eau du robinet, égoutter et mettre vos germes dans un récipient fermé au réfrigérateur.
Vous pouvez ainsi les conserver 3 à 4 jours.




Partager cet article
Repost0
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 18:26
L'ELIXIR DU SUEDOIS
ELIXIR-DU-SUEDOIS.jpg
Nous vivons dans une société de consommation où toutes les tentations et les besoins alimentaires vont entraîner une accumulation de toxines.
Le mois de mars est un tournant saisonnier idéal pour mettre à profit tous les bienfaits de la nature.

L’élixir du Suédois, vieux remède découvert il y a environ 250 ans par un médecin suédois des archives de sa famille. Cette recette était déjà élaborée au 16ième siècle.


La recette a été réactualisée par un pharmacien allemand, qui est toujours d’actualité.
Les effets avaient été quelque peu exagérés, cet élixir a conquis de nombreuses personnes qui continuent à l’utiliser par cures par l’effet bénéfique qu’ils ressentent.

Il est composé de 10 plantes avec une puissante synergie sur les organes digestifs. Il peut être absorbé avant un repas comme dépuratif et après le repas comme digestif.
Voici sa composition :
  • Les feuilles de séné
  • L’aloes (la résine) stimulent en douceur les mouvements péristaltiques de l’intestin
  • La racine de carline (appelé aussi chardon argenté) et la racine de rhubarbe : activent en douceur la digestion.
  • La racine de zédoaire : fait partie de la famille du gingembre dont les substances aigres et amères activent la sécrétion du suc gastrique.
  • Le camphre : obtenu par distillation comme digestif
  • La racine de gentiane jaune : propriétés toniques
  • La racine d’angélique et la myrrhe : ce sont stimulantes.
  • Le safran : est à la fois stimulant et digestif.
elixir_suedois.jpg
L’élixir du Suédois se trouve dans les magasins diététiques sous forme alcoolisée ou non, en bouteilles, ampoules ou capsules.

Cet élixir va drainer le corps en assainissant le système digestif. C’est pourquoi il est recommandé aux personnes allergiques pour éviter une escalade de réactions printanières.

On peut y ajouter la prise quotidienne d’un verre de jus de légumes frais ou acheté en magasin spécialisé : mélange de légumes ou jus de carottes (par exemple, boire un verre de jus le matin au réveil ou avant l’un des repas principaux).

Les jus de légumes vont renforcer votre système immunitaire et prévenir des troubles digestifs que ce soir la diarrhée ou la constipation.
Après avoir nettoyé votre corps, pensez à régénérer la flore intestinale (Lactibiane, Eryphilus, Nergéflore…).

L’allergie est toujours une manifestation d’élimination par l’organisme.
Pensez aux œufs de caille pour éviter les réactions allergiques.
La forme idéale est sublinguale. 
Vous trouverez le DESENSILIUM (laboratoire Biokosma). 
Dès à présent vous commencez en dose d’entretien à 1 comprimé matin et soir. 
Dans les crises vous pouvez aller jusqu’à 10 comprimés par jour. 
Si cela s’avère insuffisant, ne jouez pas à l’apprenti sorcier, consultez votre médecin.

Pour sortir de cette société de besoins, alimentaires et autres, que l’homme a inventés, les tentations de l’ego ne sont que des petits plaisirs ridicules, réveillons-nous, regardons-nous en face tel que nous sommes pour vivre dans le vrai et accéder à l’amour universel.
Partager cet article
Repost0