Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : Le blog de la naturopathie selon Ruth Zahnd
  • : La naturopathie est ma passion, et je profite des nouvelles technologies pour vous la faire partager. Des articles, des cours de cuisine, des dates et descriptifs de mes conférences sont des exemples du contenu de ce tout nouveau "NaturoBlog" !
  • Contact

Bonjour !


Tout d'abord merci de consacrer un peu de temps à découvrir la naturopathie.

Dans ce blog, dans un premier temps, je mettrai à disposition les articles que j'avais rédigés pour le magazine "Réel".

Vous pourrez alors consulter les conseils que je vous propose chaque mois.

Bonne lecture à tous et à Bientôt !



Ruth Zahnd-Astier
Infirmière - Naturopathe

Recherche

Articles RÉCents

Liens

18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 22:22

La prévention des pathologies lourdes et des pathologies modernes


Le cancer, les maladies dites dégénératives telles la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, la maladie d’Altzheimer…,les pathologies modernes rhumatismes, arthérosclérose, cataracte…peuvent-elles être évitées ou est-ce une fatalité comme on l’entend bien souvent ?

Si la prévention passive élimine les facteurs de risques et procède au dépistage, la prévention active demande une prise en charge individuelle de notre corps dans sa globalité et dans le quotidien.
Une surproduction des radicaux libres par la pollution endogène et exogène :

L’oxygène indispensable à la vie peut devenir un toxique très dangereux quand il devient trop abondant dans l’organisme qui va mettre en œuvre des mécanismes antioxydants pour normaliser le terrain. La production importante de radicaux libres va entraîner une asphyxie cellulaire de laquelle découle une production d’acides comme l’acide lactique. La surproduction de radicaux libres est favorisée par :

- une alimentation carencée en vitamines, minéraux, trop riche en graisses saturées et en sucres raffinés, par les pasteurisations et les stérilisations des aliments qui ont un effet oxydant, les préparations industrielles mais aussi  le stress, l’âge, l’alcool…

- toutes les pollutions électromagnétiques : téléphone portable, ordinateur, pollution de l’air par les gaz de voitures,les usines et aussi les traitements chimiques des cultures, les pesticides…mais aussi par le tabac. Savez-vous qu’un habitant du 20ième étage sera un oxydé en permanence, qu’il aura deux fois plus de risques de cancer qu’un habitant du rez de chaussée puisque la charge de l’air en électricité positive augmente à partir du sol.

Le Professeur Dominique Belpomme,
cancérologue à l’hôpital Georges Pompidou à Paris, dans son livre « Ces maladies créées par l’homme », lance un appel contre les normes actuelles de la toxicité des produits définis par rapport à un adulte soient diminuées et prises en compte par rapport à l’enfant pour que la dose toléré soit la plus faible possible. Aujourd’hui, il est quasi certain que trois-quarts des cancers seraient d’origine environnementale.
Comment se protéger de cette pollution ?
Par l’alimentation qui a un rôle majeur.
Manger des fibres avec les fruits, les légumes et les céréales, les choisir, de préférence, issus de l’agriculture biologique pour leur qualité nutritionnelle supérieure à ceux issus de l’agriculture conventionnelle (oligo-éléments, minéraux, vitamines). Mais ce sont surtout des aliments qui ne contiennent pas, ou très peu, de résidus.   
Les fibres améliorent le transit intestinal, évitent la stagnation de substances délétères et fermentescibles lésant à terme les parois intestinales. Elles favorisent l’élimination de molécules indésirables.
Elles se retrouvent dans les végétaux  croquants et fibreux: pommes, poires, ananas, raisins, poireaux, salade, carottes, brocolis....
Ces aliments ont un potentiel antioxydant variable selon la qualité de la culture (les choisir de préférence biologiques).
La tomate riche en lycopène, est intéressante en prévention des cancers et plus particulièrement, celui du sein et de la prostate. Leur côté acide n'est pas toujours conseillé, il suffit d'ajouter au même repas un aliment basique comme la pomme de terre.
Les acides gras:
Ils ont été longtemps décriés parce qu'ils étaient synonymes d'obésité et de surpoids.
Pourtant les fameux Oméga 3 que l'on retrouve dans  les graines de lin, l'huile de lin et de colza...dans les poissons gras, sardines, maquereaux… ont un rôle indispensable de réduire le processus inflammatoire chronique générateur de radicaux libres. La consommation devrait être de1/3  d'aliments riches en acides gras saturés, et 2/3  en acides gras insaturés mais ces proportions aujourd’hui sont inversées.

Le Docteur Seignalet, dans son livre, "L'alimentation ou la troisième Médecine" compare l'être humain à une voiture: "Dans une voiture construite pour utiliser du super, nul  n'aurait l'idée de faire le plein avec du gazole. La bonne santé de notre organisme étant plus importante que celle de notre automobile. Il me paraît primordial de déterminer les aliments qui nous conviennent  et ceux que nous devons éviter."  La base du régime ancestral qu'il préconise est de supprimer toutes les céréales à base de gluten comme le blé, l'avoine, l'orge et le seigle, tous les produits laitiers, de manger  le plus cru mais surtout de ne pas cuire les aliments à plus de 100°.De supplémenter en vitamines et minéraux et le plus essentiel c'est de régénérer la flore intestinale, puisque notre immunité en dépend, par des pré et probiotiques.

Alors que le Docteur Kuhl, dans son livre: "Echec au cancer"
ne retire pas le blé mais le préconise en  alimentation lacto-fermentée. Pour quelles raisons les aliments lacto-fermentés sont indispensables à notre santé ?
"La consommation de produits lacto-fermentés ont seuls un effet spécifique, curatif et préventif sur les maladies chroniques et jamais par une alimentation complète quelconque".Le Docteur Kuhl a constaté que dans toutes ces pathologies on retrouvait une quantité pathologique d'acide lactique qui pouvait être diminué par un apport isopathique de ferments lactiques pour réactiver les fonctions cellulaires et diminuer l’acide lactique pathologique.
La consommation d’hydrates de carbone raffinés, de produits sucrés sont destructeurs d’éléments vitaux.
Il est conseillé de manger une alimentation végétale avec toutes les céréales complètes et biologiques, des pommes de terre avec leur enveloppe, les fruits et légumes et une consommation quotidienne d’aliments lacto-fermentés.
Le « Brottrunk », les jus de légumes, les légumes et choucroute lacto-fermentés se trouvent en boutique diététique.
 Les graines germées, les algues sont les aliments incontournables pour la santé.

Ajouter à l’hygiène de vie, l’exercice physique régulier, la relaxation, apprendre à se libérer des regrets pour ne pas courir après le temps perdu mais construire l’avenir et non pas réparer le passé.



Ruth Zahnd Astier  Infirmière  Praticien de santé Naturopathe
 
 




Partager cet article
Repost0

commentaires